Forfaits Mobiles Bloqués : TOP 5

Vous souhaitez gérer le forfait de votre ado qui passe beaucoup de temps au téléphone ou encore, vous craignez des factures avec des montants faramineux en raison du hors forfait sur votre mobile ? Les forfaits mobiles bloqués sont faits pour vous. Nous vous disons tout sur les forfaits bloqués. 

Les forfaits bloqués « classiques »

Le but des forfaits bloqués est de pouvoir maîtriser la consommation de crédit et de data internet. C’est le forfait plus que recommandé pour les adolescents, permettant ainsi aux parents de contrôler leur consommation. Avant, il s’agissait d’un moyen de contrôler les dépenses et d’éviter les hors forfait, mais désormais, avec les forfaits mobiles illimités à bas prix, l’intérêt des forfaits bloqués est surtout de limiter le temps que votre ado passe sur son téléphone. Les forfaits bloqués ne sont pas aussi populaires qu’avant et donc, ne sont pas autant mis en avant que les forfaits illimités par les opérateurs de téléphonie. En revanche, ceux sont des forfaits à bas prix, souvent moins de 10 € par mois. Et de plus en plus d’opérateurs proposent les SMS et MMS illimités même dans ce cadre-là. 

Les forfaits bloqués sans engagement

Si vous choisissez un forfait mobile bloqué, vous allez pouvoir choisir entre un forfait bloqué avec un engagement soit 12 ou 24 mois et un forfait mobile sans engagement. Les forfaits mobiles bloqués sans engagement ont l’avantage d’offrir à leurs clients la liberté de pouvoir changer rapidement d’offre ou même d’opérateur. En revanche, vous ne pourrez pas bénéficier d’un mobile à prix avantageux avec ce type de forfait. Sosh propose notamment un forfait mobile sans engagement bloqué à 4,99 € par mois, de quoi ravir les ados et les parents. Vous trouverez également des forfaits bloqués intéressants chez Prixtel ou chez La Poste Mobile.

Les forfaits bloqués avec engagement

Souscrire à un forfait mobile bloqué avec un engagement vous offrira un peu plus d’option qu’un forfait mobile bloqué sans engagement. En effet, si vous souhaitez bénéficier d’un mobile notamment à un tarif préférentiel, c’est là le meilleur moyen. L’opérateur SFR propose notamment une offre forfait bloqué 2 heures avec 100 Mo de data Internet pour 8 € par mois avec un engagement de 12 mois. Le petit bémol des forfaits bloqués avec engagement, c’est que si vous trouvez, par exemple, une offre forfait illimité moins cher chez un autre opérateur, vous ne pourrez pas résilier sans frais avant la fin de la durée de votre engagement. En effet, pour tout engagement de 12 mois, la totalité des mensualités restantes est due à votre ancien opérateur et à votre charge, et cela, même si un autre opérateur s’occupe de la résiliation pour vous. Pour tous les abonnements de 24 mois, vous verrez plus bas que la loi Chatel vous permet de limiter les frais de résiliation. 

Souscrire à un nouveau forfait bloqué

Le but de notre comparateur de forfaits mobiles est de vous permettre de trouver le meilleur opérateur qui sera satisfaire vos besoins en matière de téléphone, mais également de date internet et qui soulagera, par la même occasion, votre budget. Si vous recherchez un forfait bloqué afin de mieux cadrer votre consommation ou celle de votre enfant, nous espérons que vous trouverez satisfaction grâce à notre comparateur de notre site. Vous allez pouvoir consulter notamment dans notre rubrique « guide » les informations relatives à la portabilité du numéro ainsi qu’à la résiliation de votre forfait. Vous allez voir qu’il est désormais assez simple de changer d’opérateur, par conséquent, n’hésitez pas si vous souhaitez souscrire à une offre mobile avec un forfait bloqué.

> Le changement d’opérateur

Souscrire à une nouvelle offre pour un forfait mobile bloqué peut inclure également la résiliation avec votre ancien opérateur. Vous allez pouvoir choisir le type de résiliation que vous choisissez en fonction de vos besoins. Si vous ne souhaitez pas conserver votre numéro de téléphone, vous allez voir pouvoir résilier votre engagement par courrier recommandé avec accusé de réception adressé au service client de votre opérateur. Vous trouverez dans notre rubrique « résiliation » la marche à suivre afin de rompre votre contrat avec un opérateur. Vous verrez que certains opérateurs permettent à leurs clients de faire cette démarche en ligne, directement depuis leur espace client. Si vous souhaitez effectuer vous-même la résiliation de votre ligne, celle-ci sera effective dans les 10 jours qui suivent la réception de votre demande par le service client de l’opérateur. 

> Les frais de résiliation

Vous pouvez avoir des frais de résiliation à régler à votre ancien opérateur en fonction de votre durée d’engagement. Pas de frais pour les forfaits sans engagement ni pour les forfaits résiliés au-delà de la date de fin de contrat. En revanche, tout engagement de 12 mois devra être honoré, vous devrez donc la totalité des mensualités à votre ancien opérateur. Pour ce qui est des abonnements de 24 mois, la loi Chatel a été prévue pour protéger le consommateur de frais de résiliation excessifs en cas de rupture de contrat avant la date de fin. Vous devrez donc régler uniquement que 25 % des mensualités restantes pour une résiliation entre le 13e et le 24e mois d’abonnement. Si vous bénéficiez d’une offre de paiement pour l’achat d’un mobile avec des règlements en plusieurs fois, vous allez devoir honorer la totalité des mensualités. 

> La portabilité du numéro

Si vous souhaitez résilier votre abonnement sans changer de numéro de téléphone afin de garder le contact et ne pas faire de démarches de changement de numéro, vous allez devoir choisir l’option de la portabilité du numéro. Pour cela, il suffit de confier à votre nouvel opérateur le code RIO de votre ligne et de le laisser gérer la résiliation. Le code RIO est à votre disposition pour tous les opérateurs au numéro gratuit 3179. Il s’agit du numéro d’un serveur vocal joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ce code correspond à la carte d’identité de votre ligne et permettra d’assurer la portabilité de votre numéro en le transférant à votre nouvel abonnement chez votre nouvel opérateur.